Le cocooning : se déconnecter et se détendre

Cocoonen-kurk-in-huis

Complexe et exigeante sont les adjectifs qui décrivent parfaitement la vie active actuelle que nous menons. Avec les nouvelles évolutions comme le smartphone et le télétravail, il est parfois bien difficile de différencier le travail de la vie privée. En outre, les attentes sont élevées.

Pour répondre à ces changements, le cocooning semble plus qu’évident. Se retirer, prendre un livre et savourer un bon thé. S’installer agréablement avec les enfants le temps d’un film. S’isoler par terre pour une discussion intime.

Le cocooning nous permet d’exploiter la sécurité, l’intimité et le repos. Ou comment la détente a trouvé un nouveau souffle …

Le cocooning

Nous sommes parfois débordés. Il faut alors s’arrêter et se poser dans un endroit fermé et agréable. Ce réflexe typiquement humain, le « cocooning », fut créé dans les années 90. Mais qu’entendons-nous par « cocooning » ?

  • Se retirer dans un environnement familial, à la maison.
  • Se couper du monde extérieur.
  • Être ensemble et être installé agréablement.
Cocoonen

Construire son propre nid

Le cocooning, c’est posséder un endroit :

Personnel ;
où se réfugier ;
où il fait agréablement chaud ;
où l’on se sent bien et en sécurité.
Votre maison ou appartement forme idéalement votre cocon, mais vous pouvez aussi aménager votre coin ou votre pièce afin de vous retirer.

Le critère fondamental pour tous les objets de votre cocon est la douceur. Des meubles ou des sols durs ne vous donneront pas un sentiment d’intimité. Vous avez pour cela besoin d’objets très doux, comme un fauteuil dans lequel vous vous enfoncez, des coussins cotonneux, un mur chaleureux et un sol qui chouchoute et dorlote vos pieds nus. Prévoyez également un éclairage agréable, comme des lampes de lecture. Faites de votre cocon un endroit que vous n’aurez plus envie de quitter, que ce soit seul ou avec votre famille et vos amis.